Avoir la main sur sa capsule vidéo

Personnaliser son animation avec un logiciel de montage vidéo

Parmi les nombreux outils qui permettent de créer rapidement des capsules vidéo, de plus en plus d’applications vous proposent des effets d’animation : Powtoon, Moovly, Videoscribe, Explee, etc. Ces dernières permettent notamment de simuler l’écriture d’un texte ou de dessiner une image à l’aide d’une main virtuelle.
Force est de constater que leur version gratuite est souvent limitée et n’offre que des fonctionnalités réduites. Il est alors impossible d’insérer ses propres médias (images, vidéos, sons) sans acheter l’intégralité de l’application.

Si vous disposez d’un logiciel de montage vidéo capable de superposer des pistes de lecture, tels que Camtasia Studio, Magix Video ou Pinnacle Studio [1], vous pouvez envisager de réaliser vos propres capsules à la manière de Moovly, Powtoon ou VideoScribe.

En effet c’est possible ! La preuve en images :

Pour produire ce type d’animation, voici une recette que nous vous avons concoctée. Si le principe reste simple, la mise en œuvre demande cependant un peu de patience...

Préparer les images à animer :

Vous devez tout d’abord disposer de toutes les images à insérer dans le montage vidéo. Cela vous amène à isoler chacune des images qui constituent progressivement le dessin. Elles seront ensuite intégrées les unes après les autres dans le logiciel de montage vidéo.

Si vous réalisez votre image à l’aide d’un logiciel de dessin, enregistrez votre travail au fur et à mesure de vos traits. Numérotez chaque image dans l’ordre croissant. Le nombre d’images nécessaires dépend de la complexité du dessin et de la durée envisagée pour votre vidéo. L’image ci-dessous compte environ une trentaine d’images intermédiaires :

Image intégrale
Image intégrale
© Dems

Si avez déjà une image intégrale, l’astuce est de la gommer petit à petit à l’aide d’un logiciel de retouche d’image (Paint, Photofiltre, PhotoShop...) et d’enregistrer chacune de ces étapes. Commencez par effacer la partie du dessin qui devra apparaître à la fin et enregistrez le fichier. Recommencez en effaçant une nouvelle partie et enregistrez sous un autre nom. Le plus pratique est d’enregistrer chaque image intermédiaire, en numérotant les fichiers dans l’ordre décroissant.

Dans notre exemple, l’image d’origine est un dessin au feutre réalisé sur papier qui a été numérisé, grâce à un scanner, puis décomposé dans un logiciel de retouche d’image.

Décomposition de l'image intégrale
Décomposition de l’image intégrale

Veillez à ce que le format d’enregistrement de votre image soit compatible avec votre logiciel de montage vidéo. En général, les formats .jpeg et .png conviennent mais attention à la transparence des fichiers .png qui n’est pas toujours reconnue par les logiciels de montage.

Créer la main pour l’effet dessiné

Prenez votre main en photo, munie d’un crayon sur un fond uniforme. Enregistrez le cliché puis faîtes disparaître le fond en y appliquant une transparence à l’aide d’un logiciel de montage photo [2]. Enregistrez votre main ainsi détourée en format .png pour maintenir la transparence. Vous pouvez aussi récupérer ce type d’image sur la toile en veillant à ce qu’elle soit libre de droit. [3]. Il arrive que votre logiciel ne reconnaisse pas la transparence de l’image, c’est le cas notamment pour Magix Video. Dans ce cas, l’astuce est de paramétrer la chrominance en masquant la couleur de fond de votre image. C’est le même principe que le fond vert utilisé pour les trucages télévisés et cinématographiques.

Photographie pour imiter l'effet dessin
Photographie pour imiter l’effet dessin

Vous pouvez laisser libre court à votre imagination en suivant cette technique pour d’autres gestes éventuels de la main. Nous avons choisi les gestes suivants pour créer l’effet magique qui introduit l’image colorisée :

Photographies pour imiter l'effet lancer
Photographies pour imiter l’effet lancer

Trouver des effets

Il arrive que votre logiciel propose déjà des effets sonores ou visuels que vous pouvez directement intégrer à votre montage. Si ce n’est pas le cas, vous devez télécharger des bruitages et/ou des images en veillant à ce que les fichiers soient libres de droit. Plusieurs sites proposent de télécharger des bruitages et sons gratuits : Universal-soundbank, La sonothèque, Sound-fishing, etc.

Réaliser l’animation

Dans votre logiciel de montage vidéo, placez sur une piste toutes les images à la suite. Comptez une demi-seconde pour la durée de chaque image.

Sur une autre piste, placez les images de la main. Comptez une durée d’un quart de secondes par image. En effet, pour donner du mouvement à cette main, il vous faudra modifier sa position au moins 1 fois par étape du dessin. Enfin, déplacez la main en suivant les coups de crayon.

Sur la piste suivante, ajoutez les effets que vous avez récupérés.

Sur une dernière piste, vous pouvez insérer votre bande son personnelle. Certains logiciels de montage tels que Camtasia offrent la possibilité d’enregistrer directement sa voix sur la capsule (post-synchronisation).

Table de montage du logiciel Camtasia Studio
Table de montage du logiciel Camtasia Studio
Sur la gauche, les médias disponibles. Sur la droite, le visuel de la vidéo. En partie inférieure, les différentes pistes.

Si vous souhaitez ajouter un logo visible tout au long de votre animation, placez-le sur une piste supplémentaire pendant toute la durée de la capsule.

Notre Making off :

Vous avez visionné la vidéo introductive de cet article et vous voulez connaître les détails de sa production ? Voici notre pas à pas en image :

"La pédagogie par et pour le numérique" Making off
"La pédagogie par et pour le numérique" Making off
© Dems

Maintenant que vous avez la main, à vos capsules !

[1Une liste de logiciels de montage vidéo gratuits est consultable ici

[2Voir un exemple de tutoriel avec photofiltre "Créer un fond transparent"

[3L’article suivant propose des moteurs de recherche pour trouver des images libres de droit : Pour des photos gratuites libres de droits